top of page
Rechercher

Porsche revendique une dix-neuvième victoire aux 24 Hours of Zolder

  • La marque allemande peut compter sur quelque treize voiture au départ de la classique belge

  • La victoire en classe GTB compte aussi parmi les objectifs des teams Porsche


Porsche entretient une relation particulière avec les courses de 24 heures, qu’il s’agisse du Mans, de Spa-Francorchamps, de Daytona ou de Zolder, comme ce prochain week-end. A dix-huit reprises, une Porsche 911 a conclu l’épreuve sur la plus haute marche du podium lors du point d’orgue du Belcar Endurance Championship et du Porsche Endurance Trophy Benelux. Cette saison, la marque Porsche est de nouveau bien représentée, avec dix Porsche 911 GT3 Cup, deux Porsche Cayman GT4 et une Porsche Boxster. Et la Porsche 911 GT3 Cup – Type 992 -, lauréate de la classe GTA l’an dernier, se battra cette fois pour la victoire finale. Lors d’une première présentation, nous nous sommes concentrés sur les anciens vainqueurs, en l’occurrence Belgium Racing, NGT Racing et RedAnt Racing, qui n’alignent pas moins de huit voitures. Place maintenant aux nouveaux teams qui passent le nez à la fenêtre, en présentant quelques noms ronflants. Et il n’est pas seulement question de lutte pour la victoire finale.


La Porsche 911 dans toutes ses déclinaisons, la Porsche Cayman, mais aussi une version quasiment standard de la Porsche Boxster, tels sont les bolides de la marque allemande qui ont pris la direction de Zolder en vue de la 44ème édition des 24 Hours of Zolder. Porsche a déjà remporté l’épreuve à dix-huit reprises par le passé, tandis que le nombre de succès dans les différentes catégories est impossible à dénombrer. L’an dernier, Porsche a pris à son compte les catégories GTA et GTB, et c’est de nouveau l’objectif cette année. Les qualités de la marque, en l’occurrence la vitesse, la fiabilité et le caractère économe, seront une fois encore déterminantes au cours de cette 44ème édition.


Parmi les teams qui font confiance à Porsche, on relève les anciens vainqueurs NGT Racing, Belgium Racing et RedAnt Racing, qui par le passé ont tous connu le succès à Zolder. Mais il y a d’autres formations qui sont en quête de victoire, dont une qui engage même une légende vivante de la marque Porsche dans le Limbourg : Q1 Trackracing.


Différentes circonstances ont fait que nous sommes entrés en contact avec Stéphane Ortelli, ancien vainqueur des 24 Heures du Mans et de Spa, chaque fois avec Porsche, explique le team-manager Nicolas Vandierendonck. C’est notre jeune pilote Laurent Vandervelde qui a géré l’ensemble, et il a donc fait appel au Monégasque, mais aussi à l’actuel troisième de la Porsche Carrera Cup Benelux, Ghislain Cordeel, au jeune espoir Benjamin Paque, qui a évolué dans le Porsche Sprint Challenge et qui a pris part à la manche de la Porsche Supercup à Monaco, ainsi que l’expérimenté pilote Porsche Sven Van Laere. Ortelli va non seulement pouvoir faire parler son expérience sur la piste, mais aussi au sein de l’équipe.’’ Q1 Trackracing aligne une deuxième Porsche 911 GT3 Cup – Type 992 pour Jan Lauryssen, Filip Teunkens, Tommy Rau et le pilote français de Porsche Supercup Florian Latorre.


Pour ce qui est de la Porsche 911, on relève, last but not least, l’expérimenté team Speedlover, qui a fait appel à Van Hover-De Wilde-Ooms-Hensen-Doms pour prendre le volant d’une Porsche 911 GT3 Cup – Type 992, tandis que l’équipe d’André Van Hoof assure le suivi technique de la Porsche 911 GT3 Cup – Type 991 de l’équipe RUSH, avec Gelade-Hungenaaert-Geelisen et le touche-à-tout Fred Bouvy.


Outre ce contingent de 911, il y a la lutte en classe GTB, qui concernera notamment les Porsche Cayman GT4 RedAnt Racing et Tip Top Rent, dont il a déjà été question. Ils se battront pour la victoire de catégorie, et trouveront sur leur route la plus ancienne Porsche Boxster BE Motorsport, voiture qui n’entre pas en ligne de compte dans le classement du Porsche Endurance Trophy Benelux. "Notre voiture est effectivement une Porsche Boxster, commente Davy Suffeleers, qui a pris part plusieurs fois à la classique limbourgeoise. Le moteur est un 2,5 litres d’origine qui développe 204 chevaux. Stephan Beyens, Didier Beyens, Ines Lammens, Peter Sterke et moi-même nous succéderons au volant.’’


Les 24 Hours of Zolder débutent mercredi à 15h30 par une parade du circuit vers le centre de Zolder, après quoi les voitures retourneront vers le circuit aux alentours de 19h00. Les essais libres et les qualifications auront lieu le jeudi 11 août, avec une Superpole sur le coup de 19h30, tandis que la course prendra son envol le samedi 13 août à 16h00 !



5 vues0 commentaire

टिप्पणियां


bottom of page